17 médicaments psychiatriques et neurologiques jugés dangereux

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:



Alors qu’une nouvelle liste de médicaments inutiles et dangereux vient d’être publiée, la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme a manifesté le samedi 8 mars 2014 à Paris pour dénoncer la consommation dangereuse de psychotropes.

La revue Prescrire a publié pour la deuxième année son bilan des médicaments plus dangereux qu’utiles, qu’il vaut mieux éviter. Elle recense une liste de 68 médicaments commercialisés en France parmi lesquels 17 sont utilisés en neurologie et en psychiatrie.

La revue informe que ces médicaments figurent sur la liste pour l’une des raisons suivantes: ils peuvent être efficaces mais exposer à des risques disproportionnés; être anciens et dépassés par d’autres qui ont une balance bénéfiques-risques plus favorable; être récents et avoir une balance bénéfices-risques moins favorable que des plus anciens; ou encore ne pas avoir d’efficacité démontrée au-delà de l’effet placebo alors qu’ils exposent à des effets secondaires indésirables graves.

Avec un grand nombre de Français consommant des psychotropes, il est vital d’informer sur les potentiels effets secondaires dangereux tels que : hallucinations, agressivité, problèmes cardiaques, pensées suicidaires, etc.

Les prescriptions abusives de ces drogues doivent cesser.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme est une association créée en 1974 pour le respect des Droits de l’Homme en psychiatrie. L’association reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de familles et victimes d’abus psychiatriques.

Pour plus d’informations, visitez le site Internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »